La petite cuisine d'Ethel


Le chocolat chaud de cinq heures
23 janvier 2007, 19:56
Filed under: chocolat, Mes Editoriaux, Mes idées de recettes, musique, opéra

Assise à mon bureau, dissimulée derrière mes rideaux, j’attends la neige en écoutant Renata Scotto chanter l’air de la folie de Lucia di Lamermoor. Sa voix répond aux trilles de la flûte avec une troublante perfection teintée d’une émotion à vous étreindre l’âme et le cœur.

Pauvre Lucia, forcée d’épouser un homme qu’elle n’aime pas et qu’elle tue le soir de ses noces. Elle meurt de désespoir sous les yeux de son aimé qui rentre de la guerre et qu’elle n’a plus la force de reconnaître.

Trop occupée à répéter inlassablement mélodies et autres airs d’opéra pour un concert proche, l’inspiration m’a manqué cette semaine pour me consacrer à la cuisine. Dans ces moments de travail rigoureux et intenses je cherche du réconfort dans de petites douceurs sucrées qui ne me prennent pas beaucoup de temps à préparer.

Souvenir des après midi frileux de mon enfance, petit ami de l’hiver, le chocolat chaud épicé, voluptueux en bouche s’écoule doux et chaud le long de la gorge irritée par le froid et la rudesse des vocalises trop longtemps répétées.

Merveilleux plaisir solitaire que je savoure accompagné de la plus délicate des madeleines à peine sortie du four. Un ultime abandon concédé au plaisir, m’y fait parfois plonger un petit morceau de chocolat qui fond avec douceur sur le bout de mes doigts.

La préparation du chocolat est très simple:

Je fais fondre du chocolat en morceaux (chocolat à 70%) dans de l’eau tiède puis j’y ajoute doucement, sans cesser de remuer, du lait tiède.

On peut y ajouter du sucre de canne ou du miel si on l’aime plus doux.

Une fois amené à ébullition j’y ajoute de la cannelle et je le fouette jusqu’à ce qu’il devienne bien mousseux.

Brillat-Savarin qui a appris à préparer le chocolat auprès de la supérieure d’un couvent ne s’y est pas trompé :

« Heureux chocolat qui après avoir parcouru le monde

A travers le sourire des femmes,

Trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche »

 

Extrait de l’air de la folie de l’opéra Lucia di Lamermoor de Donizetti chanté par Renata Scotto en 1967 à Tokyo:

Publicités

6 commentaires so far
Laisser un commentaire

Délicieux… Avec ce temps devenu hivernal, cette recette me donne envie d’un chocolat chaud!

Commentaire par Chris

Bonjour Ethel,

Il a neigé, je vais me le faire ce chocolat chaud à 5 heures : il semble délicieux …

Commentaire par Bernie

Je l’ai bu !

D’habitude, je fais du chocolat avec de la poudre Van Houten; c’était différent. Merci pour l’idée!

Commentaire par bernie

J’adore le VRAI chocolat chaud, c’est un allié précieux de l’hiver. Et avec toute la neige qui est tombée (juste pour mon anniversaire, quel beau cadeau !), le panorama est parfait pour rester blottie à l’intérieur avec une grande tasse fumante 😉
Perso, j’y ajoute du piment doux et du sucre de canne. Le bonheur n’est pas plus compliqué que ça ! ^____________^

Commentaire par San

mmm rien de mieux qu’un bon chocolat chaud maison avec toute la mousse et l’onctuosité que cela laisse supposer !!
Génial ! pour la musique ce ser autre chose en ce qui me concerne mais peu importe du moment que l’instant est envoûtant et sensuel.

Commentaire par Thalie

de tout coeur avec toi pour le concert qui s’anonce :un peu de douceur, dans ce monde de brute! Ce chocolat là me rappelle des souvenirs, et il a le pouvoir c’est vrai d’adoucir bien des choses…Et redonne des forces!Pour la musique, à chacun son univers, ce chocolat épicé peut être universel, et mélanger les genres! A bientôt

Commentaire par TAK




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :